Panneaux solaires silicium pérovskite : le tandem gagnant

panneaux solaires tandem

Le silicium constitue le composant essentiel des panneaux photovoltaïques actuels sur le marché. Le rendement des panneaux à silicium reste néanmoins très bas. Des chercheurs se penchent sur les possibilités d’accroitre ce rendement. La solution pourrait bien être le tandem silicium/pérovskite.

Les propriétés de la pérovskite

Au début du XIXème, un minéralogiste russe du nom de Perovski découvre dans les montagnes de l’Oural un minéral noir. Ses études démontrent qu’il s’agit d’un minéral composé d’oxyde de calcium et de titan. Ce n’est pourtant qu’à partir des années 2010 quel l’on découvrira les propriétés photovoltaïques de ce minéral. Depuis, des chercheurs s’attèlent à créer des panneaux solaires à base de pérovskite. La bataille se lance entre panneaux à silicium et panneaux à pérovskite.

Pérovskite vs Silicium

De nombreux chercheurs tentent de fabriquer des panneaux solaires à partir de la pérovskite. Toutefois, l’instabilité de ce matériau le rend difficile à maitriser. Les panneaux à base de pérovskite affichent une durée de vie fortement limitée. Malgré une performance élevée, les panneaux à pérovskite perdent jusqu’à 50% de leur rendement après une exposition de 200 heures. Dans la lutte opposant la pérovskite au silicium, le second remporte encore la bataille.

L’association Silicium/ pérovskite

La pérovskite a certes des défauts, mais elle peut contribuer à améliorer les panneaux solaires actuels. Des chercheurs de l’université de Toronto expérimentent aujourd’hui des panneaux à Silicium recouverts d’une couche de pérovskite. Le résultat se confirme puisque les panneaux structurés atteignent des rendements de 25,7%. Rappelons que les meilleurs panneaux photovoltaïques actuels flirtent à peine avec les 20% de rendement. En outre, l’association permet d’augmenter la résistance des panneaux. Ils peuvent désormais supporter une exposition jusqu’à 85°C sur 400 heures sans réduction de performances.

Prix des panneaux solaires tandem

Associer silicium et pérovskite n’améliore pas uniquement les performances des panneaux. L’association permet également de réduire le coût de fabrication des panneaux. En effet, la pérovskite coûte beaucoup moins cher que le silicium. La première est d’autant plus respectueuse de l’environnement que la seconde. Les panneaux tandem vont ainsi permettre de rendre la technologie solaire plus accessible au grand public.

Signalons enfin que la pérovskite trouve également application dans le domaine médical. Elle est notamment exploitée pour guérir certains cancers dits de surface tels que le cancer du col de l’utérus ou celui de l’œsophage.

Posté le 14 avril 2020 dans Actualités